En route

Mardi 24 septembre :

Si l’on doit placer sur une échelle de difficulté un départ dans la nuit on peut dire  que 2h du matin est dans le top ten. Le réveil sonne. C’est dur la nuit a été très courte. A peine le temps d’ouvrir un œil que le petit se réveille qui réveille sa grand mère. Et ce qui devait être un départ discret au cœur de la nuit de vient un départ avec fanfare et feu d’artifice.
Un café vite avalé, la voiture démarre. C’est parti pour trois heures et demi de d’autoroute. On se dit que ce sera facile que sur ce genre d’axe tout va aller pour le mieux. Manque de chance la météo veux nous faire le coup du cliché. « Vous allez en Grande Bretagne ! Vous prendrez bien un zeste de brouillard. »

index

Pourtant malgré toutes ces péripéties, nous sommes toujours décidés nous allons droit vers notre première destination. Il y a de l’excitation et de l’impatience. Bon renforcée l’impatience quand nous nous trompons de route et que nous arrivons sur un parking géant et perdu du port de Calais. Nous serons dans quelques heures de l’autre côté.

Attention on Arrive…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s