Un nid douillet entre deux Cardiff

Samedi 28 septembre

Plus tôt dans la journée, avant de filer à Bristol pour dodeliner, nous avons décidé d’aller repérer notre bead & breakfast du soir, et d’y déposer nos affaires, pour n’avoir plus qu’à se faufiler discrètement dans notre chambre tard le soir.

Nous avions choisi délibérément de nous offrir un bed & breakfast confortable pour notre halte à Cardiff. Nous n’avons pas été déçus !

TyRosa-FrontNous avons donc élu domicile au Ty Rosa (un B&B gay friendly… mais en fait surtout friendly), une maison typiquement britannique, parfaitement alignée avec les soixante dix-sept autres maisons de la rue, du même modèle, avec un joli bow-window, un jardinet à l’entrée et deux étages…
C’est Stuart qui nous a très gentiment accueilli en nous proposant un café dans son salon avant de nous montrer notre chambre. Il est resté très discret. Sans doute avions-nous l’air fatigué par notre journée dans les rues de Cardiff et abattus (car un peu déçus par cette ville si « ordinaire »…).

salonNous avons contemplé le salon chaleureux et décoré avec goût, et j’ai particulièrement apprécié la musique qui passait dans la chaine hi-fi. D’habitude, la plupart des B&B devaient être branchés sur une radio qui devait être l’équivalent de notre Chérie FM (j’ai beaucoup souffert pendant ce périple voyez-vous). Ici, point de variété (toute britannique soit-elle cela reste de la variété), mais une musique jazz discrète.
On nage en plein cliché, certes, et alors ?

ty-rosaStuart nous a  ensuite emmenés à notre chambre. Nous montons un étage, puis un demi-étage, et dans un recoin de couloir nous arrivons à la porte.
La chambre est petite (et ce n’est pas la plus petite de la maison) mais charmante, avec une vue sur leur tout petit jardin arrière.
Et le lit gigantesque est terriblement confortable.

Le seul défaut de cette si belle maison ce sont ses escaliers, car il faut redescendre d’un demi étage pour atteindre la salle de bain…
Mais c’est pourtant tout ce qui fait son charme !

***

Nous sommes revenus de Bristol ce soir là certains de passer une nuit reposante.

Le lendemain matin, Stuart nous accueille tout aussi chaleureusement et nous demande comment était notre concert de ce groupe qu’il ne connaissait pas (mais que je lui ai chaudement recommandé bien évidemment). Nous avons pu choisir à quelle table prendre notre petit-déjeuner. Je n’ai pas hésité, ni laissé le choix à Pascal : la table du bow-window baigné de soleil !

Un full english breakfast (œufs bacon, haricots, champignons, tomates saucisses) pour Pascal, des pancakes et tartines pour moi (je me suis presque mise à la diète ce jour là !) tout en bavardant avec Stuart ; Paul, l’autre propriétaire des lieux est en cuisine et il a fort à faire, toute la maison est en train de se lever.

Nous demandons s’il y a des quartiers sympa à visiter à Cardiff (et nous lui racontons ce que nous avons fait la veille). Il nous parle alors de Cardiff Bay, qui est un quartier récent, très vivant et branché. Très bien, nous irons !
Je lui parle du bâtiment récemment créé la la BBC à coté des studios : Dr Who Experience et lui demande s’il vaut le déplacement. Il est un peu plus dubitatif et se contente de répondre poliment : « il faut vraiment être fan de Dr Who ». Et bien nous irons aussi !

Nous faisons nos bagages lentement. Nous n’avons pas très envie de partir.
Nous remercions Paul pour son accueil et tous ses conseils et nous partons découvrir un autre Cardiff…

Source photos : Ty Rosa
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s